Réserver

l'Histoire

D'abord tenu par un chocolatier avant de devenir le Café Durand, Le Florida fut très politisé au XXe siècle. Il était alors fréquenté par des réfugiés espagnols avant de devenir le repère privilégié des étudiants ... pour attirer aujourd'hui une clientèle hétéroclite métissant tous styles et toutes générations.

Un succès qui réside en partie dans atmosphère “Belle époque” que le Florida a su conserver : escalier balancé et encadrements d'époque, mais ce sont surtout les miroirs peints au plomb par L.Bordieu en 1874, qui permettent de dater avec précision les premiers pas du café. 1874 !